Si les 5 candidats aux présidentielles étaient des équipes de Ligue 1

Si les 5 candidats aux présidentielles étaient des équipes de Ligue 1

PARTAGER
Emmanuel Macron - blogs.lexpress.fr/

Une petite recherche s’imposait pour sortir ce genre de billet. Mais en se creusant un peu, le mariage politiquofoot existe aussi…

François Fillon

Team associée : PSG

Plein de tunes et incontestable favori, le type est parvenu à se tirer une balle dans le pied, en solo, dans le sprint final. Et oui, pas facile de devenir un grand d’Europe.

Le petit + : chouine de l’acharnement des gazettes contre lui et kiffe organiser des rencards bidons au Trocadéro.

Marine Le Pen

Team associée : OGC Nice

Pas prise au sérieux depuis belle lurette, la blondasse est désormais dans la course à la victoire. MLP aurait même promis de taper la pose à la Mario en cas de succès.

Le petit + : favoritisme douteux pour les kinder – les enfants en allemand – des dirigeants…

Benoît Hamon

Team associée : Olympique de Marseille

Un projet ambitieux mais aussi crédible que la carrière médiatique de Francesca Antonietti.

Le petit + : n’aime pas l’oseille. C’est pourquoi, il le dépense n’importe comment. Bref, un espoir de McCourt durée.

Emmanuel Macron

Team associée : AS Monaco

Rien à foutre de la jeunesse et du manque d’expérience. Il veut tout dégommer et infliger une branlée à ses adversaires.

Le petit + : récupère des supporters à droite à gauche histoire de remplir sa tribune.

Jean-Luc Mélenchon

Team associée : RC Lens

Ça fait bien longtemps que le boss de La France Insoumise a délaissé les ballons de foot pour les ballons de rouge. Il sait qu’il ne fait pas le poids contre les cadors alors il n’hésite pas à les tacler à la jugulaire avec les deux pattes décollées.

Le petit + : fan de Tony Vairelles et défenseur hors pair de la coupe mulet.