Bernard Serin, le président du FC Metz, qualifie Aulas de manipulateur

Bernard Serin, le président du FC Metz, qualifie Aulas de manipulateur

PARTAGER
Jean-Michel Aulas - le-onze-parisien.fr

Très remonté après la décision de la commission de discipline de la LFP de retirer 3 points ( 1 avec sursis) au FC Metz, dans l’affaire des « jets de pétards », le président du club Lorrain, Bernard Serin, a ouvertement critiqué l’attitude manipulatrice de son homologue Lyonnais, Jean Michel Aulas.

«Je crois qu’Aulas est dans son rôle habituel, c’est un manipulateur qui essaye de récupérer trois points sur tapis vert. (…) Je suis très encouragé par mes collègues présidents à contester au maximum cette décision (…) Parce que personne ne veut être a la merci d’une jurisprudence comme celle-là (…) qui permet à des pseudo supporters d’influencer les résultats» a déclaré le président Serin sur les ondes de France Bleu Lorraine.