Maxime Lopez, c’est lui l’OM fort !

Maxime Lopez, c’est lui l’OM fort !

PARTAGER
Maxime Lopez - le10sport.com

À 19 piges, certains fument la chicha, d’autres enfilent les shooters de Téquila. Maxime Lopez, lui, dirige le jeu olympien. En toute simplicité et beaucoup de talent.

Relégué en réserve par Franck Passi, ML27 est devenu, avec l’arrivée de Rudi Garcia boulevard Michelet, la pièce maîtresse de l’entrejeu marseillais. Certains afi’ du Vélodrome l’ont même surnommé le nouveau  » El Fenomeno  » après le départ de Steve Mandanda.

Sûr dans ses prises de balles, il amène de la verticalité sur le pré. Rampe de lancement des offensives phocéennes, son éclosion tombe à pic pour le club qui ne pourra plus compter sur son homme à tout faire, son couteau-suisse, Las’ Diarra. Ce n’est d’ailleurs pas anodin si le barbu avait déclaré que le minot incarne  » la relève  » de l’OM.

Sur les traces de Samir

Épaulé par Bafé Gomis dans un rôle de papa poule, ses performantes impressionnantes rappellent celles du  » petit prince  » Nasri lorsque celui-ci évoluait sous la tunique de l’OM. Pas radin question repli défensif, le jeune crack gratte le cuir comme son grand-frère le chiper… Pour mieux distribuer. Avec précision et justesse technique. Ses ouvertures millimétrées – #Waouh – et sa volonté de ne pas trop en faire ont par conséquence fluidifié le game marseillais. Et ça, c’est total régal pour les fans !

S’il doit encore améliorer sa finition et sa capacité à déclencher les premières passes, Max’ va surtout devoir confirmer dans la durée. Surtout après avoir prolongé sur le Vieux-Port jusque 2021.

Grand espoir du foot français, son talent figure déjà sur la tablette de Deschamps. Comme ceux de Dembélé et Mbappé. Mais le droitier voir devoir trancher. Il a la possibilité   de porter les couleurs de l’Algérie. Pour les Fennecs, tapez 1, pour les coqs, tapez 2 !